OVERKILL’s The Walking Dead utilise des bugs pour raconter son histoire

565

Quelle histoire ? Voici tous les bugs dont vous avez besoin.

The Walking Dead est une franchise transmedia sur plusieurs supports : comics, séries TV et jeux vidéos. Elle est aimée par de nombreux fans pour deux raisons principales : 1) Zombies 2) Histoire. En effet, ce monde post-apocalyptique est mûr pour des dizaines de scénarios suivant la chute de la civilisation : nombreux sont ceux qui sont prêts à suivre la voie de la barbarie, tandis que d’autres peinent à trouver la paix. Dans ses meilleurs moments, The Walking Dead met en lumière les ténèbres à l’intérieur de nos cœurs tout en mettant en valeur les rayons d’humanité qui arrivent à passer au travers.

OVERKILL’s The Walking Dead suit les pas de OVERKILL’s PAYDAY 2. Tout comme les braqueurs essayaient de compléter des missions sans alerter la police, dans The Walking Dead nos survivant essayent aussi de ne pas alerter les Marcheurs, ces Zombies attirés par le son. Mais ne nous voilons pas la face, les jeux d’OVERKILL sont avant tout des jeux de tir où il s’agit de mitrailler des hordes d’ennemis avec des fusils d’assaut, fusils à pompe et DLCs. Pour leur adaptation de The Walking Dead, ils se focalisent sur « tuer les Zombies » plutôt que sur « vivre en pleine apocalypse Zombie », ce qui signifie qu’il y a aucun espace pour donner vie à une histoire.

Le Game designer Levek Trindom explique que pendant les sessions de test groupées, les fans des autres médias The Walking Dead ont exprimé leur déception, ce qui a mis OVERKILL dos au mur.

Plusieurs testeurs avaient la même question sur les lèvres : « Pourquoi on ne peut pas parler aux Zombies ? »

L’équipe a rapidement essayé de mettre de nouveaux éléments en place, tels qu’un lieu intermédiaire avec un camp à accroître et à défendre, mais ils n’avaient pas l’air d’obtenir les résultats escomptés. Jusqu’au jour fatidique de la réunion avec le service d’assurance qualité visant à éliminer les derniers bugs du jeu. L’équipe d’assurance qualité s’amusait à raconter le moment où l’un des joueurs avait disparu de la zone de départ pour ne plus jamais être retrouvé. Soudain, Leverk Trindom a eu sa plus brillante idée.

Et si l’on bougeait la discussion loin des problèmes d’histoire, vers quelque chose de complètement différent ? Regardez-nous, on se marre à propos des bugs. Ce dont nous avons besoin, ce sont plus de bugs pour améliorer l’expérience de jeu !

Et c’est ainsi que l’équipe d’OVERKILL s’occupa de rajouter des bugs et des glitches dans le jeu. Problèmes de collision, boutons ne marchant pas dans les menus, temps de chargement aléatoires et ainsi de suite. Ils ont fait énormément d’heures supplémentaires pour rajouter ces nouveautés au jeu, juste à temps pour sa sortie. Ils peuvent maintenant se reposer avec fierté tant il est indéniable que le succès est au rendez-vous, la discussion a été déplacée du manque d’histoire vers l’abondance de bugs. Bien joué ! Il suffisait juste que quelqu’un disparaisse.

Quel est votre média The Walking Dead préféré ?
12 votes · 12 answers

Voudriez-vous lire plus de news en provenance de The Simulation ? Abonnez-vous et faites passer le mot !

TwitterFacebookRSS

You might also like
Comments