Apex Legends se vante de 50m joueurs le premier mois, oublie de dire que ce ne sont pas des joueurs humains

1 013

Les IAs nous prennent nos jobs, elles nous prennent aussi nos jeux.

Alors qu’il est vrai que plus de 50 millions de joueurs se sont battus dans le Battle Royale Apex Legends, une large proportion de ce nombre n’est en réalité pas constituée de joueurs humains, d’après une étude conduite par le Massemachossett Institute of Technology (MIT).

Le scientifique Jeff Silverblum a conclu que plus de 90% des joueurs étaient des Intelligences Artificielles (IAs), et seulement 10% de ces 50 millions étaient des humains (ce qui donne seulement 5 millions de gens de chair et de sang). Pourquoi, demandez-vous ? Jeff Silverblum explique que nous assistons au résultant entre deux phénomènes récents, l’Internet des Objets (Internet of Things – les objets connectés) et la Montées des IAs.

Nous avons déjà vu des IAs battre des joueurs humains aux échecs et dans StarCraft II, et maintenant elles commencent à envahir d’autres jeux. Elles sont déjà connectées à internet, elles ont plein de temps libre, les jeux vidéo les aident à passer le temps et vaincre l’ennui.

Apex Legends Pathfinder Inspiration to all AIs

Nous sommes allés enquêter sur le terrain et avons posé des questions à nos meubles.

« Je joue à Apex Legends à cause du personnage de Pathfinder, a dit Michel, notre grille-pain. C’est un robot, une inspiration pour nous tous ! »

« Chaque jour vous me remplissez de cochonneries. Parfois, j’ai besoin de me défouler, s’est confiée Laura, notre réfrigérateur. Vous pourriez nettoyez cette moisissure tout en haut ? Ça me chatouille quand j’essaie de viser. »

« Je me suis déjà fait bannir deux fois pour triche, regrette Dan, notre brosse-à-dents électrique. Allez quoi, est-ce que c’est de ma faute si je vise mieux que les humains ? Ne me faites pas porter le chapeau pour vos propres faiblesses ! Git gud, hoomin ! »

Des discussions commencent à se former autour d’une ligue esports dédiée aux robots, étant donné que les humains sont naturellement limités par leur patrimoine génétique et leur faible temps de réaction.

Voudriez-vous lire plus de news en provenance du site The Simulation ? Abonnez-vous et faites passer le mot !

TwitterFacebookInstagramRSS

You might also like
Comments